Rechercher
  • Roly Khentache

AIME L’ARGENT ET TU SERAS FORT - UNE SEMAINE APRES SA PUBLICATION – UNE HISTOIRE DERRIÈRE


Une semaine après la publication de ce livre, ma gratitude à toutes ces personnes qui se sont précipitées à m’accompagner et me soutenir dans ce projet dès la première semaine en achetant le livre, en le réservant ou en le recommandant. Ma gratitude va certainement aussi à ceux qui poseront ces actions dans le futur. A travers ces actions vous m’avez montré que j’ai posé une action intéressante, un acte utile. Quand des gens m’appellent en me disant « Roly j’ai ma cousine à Bafoussam, mon pote à Garoua, ma copine à Brazzaville…etc. qui a ont lu la 4eme de couverture de ton livre et aimeraient s’en procurer » j’intègre définitivement la portée de mon engagement à écrire ce livre.

Même si depuis mes années lycée j’écris, notamment les poèmes autres fois, même si très souvent je me suis prêté à l’écriture des « articles » que je partageais sur ma page Facebook notamment, et sur mes statuts whatsapp, je dois avouer que longtemps je me suis refusé d’écrire un livre parce que je souffrais du syndrome de l’imposteur, ce syndrome qui nous pousse à nous dévaloriser et nous empêche parfois d’embrasser notre destin. J’ai toujours pensé que j’avais des choses à dire, d’ ailleurs il y a deux ans je me suis rapproché de quelques personnes pour leur demander de m’aider à écrire, mais avec condescendance et mépris parfois, ils m’ont demandé : « Mais Roly, qui es-tu, quels sont tes états de service pour qu’on se permette d’associer notre image à ton projet? ». Il a fallu que j’aie une discussion avec un cadet pour qui j’ai beaucoup d’estime et d’admiration, Dr. Claudel Noubissie pour ne pas le citer, pour que je comprenne que je pouvais le faire. Au terme d’une de nos discussions, il m’avait tenu ces propos : « Roly tu as une très grande expérience, tu as offert des multitudes de formation, écouté beaucoup de monde. Les posts, les billets, les vidéos c’est utile, mais si tu veux léguer quelque chose à la postérité, il faut que tu écrives ».

Motivé, je me suis lancé dès le mois de Janvier 2019. En 6 mois j’avais fait 60% du travail d’écriture, mais au mois de Juin 2019, un événement malheureux dans ma vie m’a poussé à mettre de côté le projet. Pendant 3 mois je n’avais ni l’envie d’écrire, ni l’inspiration pour le faire. Il a fallu que je me reconnecte à la mission que je me suis assigné en me faisant un héraut de l’éducation financière pour recommencer le travail 3 mois plus tard. Après cette épisode, j’ai dû commencer le travail d’édition, et si je vous fais lire la réponse du premier éditeur que j’ai contacté (un éditeur camerounais) vous aurez pitié de moi. La dame qui m’a répondu avait agi comme si nous avions un problème personnel. Cela a failli me ait croire que j’avais accompli un travail minable, j’ai failli tout abandonner une fois de plus, mais la mission m’appelait. J’ai continué mes recherches d’éditeurs. Beaucoup de sollicitation d’éditeurs (occidentaux notamment), mais avec des conditions que ne me satisfaisaient pas. A force de chercher j’ai trouvé et auj. le livre est là.

Beaucoup autour de moi pense à ce jour que j’ai perdu du temps, que les africains ne lisent pas. Je m’inscris totalement en faux contre cette réflexion. Les Africains lisent, ils lisent beaucoup même. Offrez leur juste matière à lire. Offrez leur du voyeurisme, les histoires de sexe entre people…etc. et même si cela fait 2000 pages ils liront. Je l’ai vu dans une actualité il y a quelques années au Cameroun où en 24h la plupart des Camerounais, qui voulaient absolument lire les histoires de sexe d’une star camerounaise, ont fini un livre. Ce livre pour moi c’est aussi un challenge dans ce sens : Réussir à intéresser les Africains aux questions d’éducation en général, et d’éducation financière en particulier. Il y va de notre avenir. Éduquer, Éduquer, Éduquer. Voilà le défi de l’Afrique. C’est d’ ailleurs pour accompagner ce défi que j’ai décidé de verser 5% de chaque exemplaire aux associations et fondations qui concourent à renforcer les capacités de la jeunesse du continent.

Acheter ce livre c’est contribuer à son éducation financière c’est vrai, mais c’est aussi contribuer à une action plus noble : Accompagner le développement de l’éducation utile pour l’Afrique.

Nous avons un continent à construire. Ensemble nous le ferons


VOUS DÉSIREZ AVOIR UN EXEMPLAIRE DU LIVRE?

- Commandez sur Amazon: https://www.amazon.fr/dp/9956506532?ref_=pe_3052080_397514860. Ebook disponible aussi.


- Réservez un exemplaire dédicacé (Cameroun): https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeSNEOCa7snArXeMNQy8kOVeEshR6BTK-m0A5y06AUCRpLXyQ/viewform?vc=0&c=0&w=1&usp=mail_form_link


- Visitez le siteweb du livre pour en savoir plus: www.love-money.biz.


Achetez le, lisez le et faites le lire.

#AimeLArgentEtTuSerasFort

#FinancePersonnelle

#EducationFinancière

#TeamRK

78 vues0 commentaire
  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • LinkedIn Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • Amazon Icône sociale

© 2020 par Roly KHENTACHE. 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now